La sortie du Livre

LE DESERT ET LA SOURCE – Djihad et contre-djihad en Asie centrale

Après une gestation de trois ans, paraît en librairie, ce 20 juin, « Le désert et la source, djihad et contre-djihad en Asie centrale » de René CAGNAT aux éditions du CERF.

René Cagnat, vieux routier du Heartland, étend, en fait, son propos aux prolongements de l’ex-Asie centrale soviétique que sont l’Afghanistan en guerre et le Xinjiang encaserné par les Chinois, mais aussi à ce qui entoure le « Turkestan » : cinq puissances nucléaires, la Russie, la Chine, le Pakistan, l’Inde auxquelles il joint les Etats-Unis aventurés en terre afghane. Il ne peut omettre l’Iran qui ajoute à l’islam sunnite de presque tous ses voisins son altérité chiite. La religion musulmane a donc aussi été abordée d’autant plus qu’elle procède à une reconquête de cette contrée de vieil islam qu’est l’Asie centrale. Elle s’y heurte déjà à une gigantesque entreprise de récupération, pour l’instant économique, tout juste entamée par l’Empire du Milieu et ses Nouvelles Routes de la Soie.
Mais l’auteur n’arrête pas là ses investigations. Il les étend à un phénomène humain particulièrement porteur de renouveau : le réveil et, parfois, la révolte de femmes afghanes, pakistanaises, iraniennes, ouïghoures, kyrgyzes, qui vont
apporter peu à peu, dans un mode de vie sous contrôle masculin, une remise en cause aussi radicale que subreptice de fondements sociaux et religieux vermoulus.
Face à tout ce chamboulement, aggravé sur place par le trafic de drogues, la corruption universelle et l’éveil des migrations, l’hyperpuissance américaine, incrustée sur les franges afghanes, semble hésiter, vouloir se replier sur elle-
même, mais n’en mène pas moins, de Hong-Kong à Moscou, par la défense des Droits de l’Homme, un Très Grand Jeu qui ravive les péripéties géostratégiques du Triangle Washington-Moscou-Pékin.

 

 

 


atao-admin